Prêt immobilier

Publiée le 15 février 2019 Par Raphael Durondin Dans rachat pret

Prêts immobiliers et renégociation

Prêt immobilier

50 à 75% des crédits immobiliers s’avèrent sur de mauvais calculs des taux d’intérêt et sont donc sans valeur. Si cela vous concerne, en plus du remboursement des sommes perçues en trop, vous pouvez également renégocier un taux d’intérêt beaucoup plus intéressant. Vous aimeriez savoir s’il est mieux de renégocier de meilleures conditions ou bien de faire racheter votre emprunt immobilier ? Avez-vous pensé à la solution du rachat de crédit immobilier ? L’idée n’est pas compliquée : l’ensemble de vos emprunts se retrouvent regroupés, ce qui vous permet d’avoir des conditions plus intéressantes concernant notamment le taux ou la durée. Un bon conseil : il vaut mieux avoir recours à des professionnels si vous voulez procéder à la renégociation du rachat de votre emprunt ! Si le calcul du TEG (Taux Effectif Global) de votre crédit s’avère erroné, vous êtes en droit de le contester auprès de votre banque ou de votre établissement financier. En effet, en cas d’erreur avérée en ce qui concerne le calcul du Taux Effectif Global, le taux d’intérêt qui s’applique pour votre prêt n’est plus celui donné par votre banque ou par votre établissement financier mais le TIL, Taux d’Intérêt Légal, publié par la Banque de France.

Les différents taux

L’affaire s’avère naturellement intéressante puisque le TIL est nettement inférieur aux taux d’intérêt en vigueur auprès des établissements d’emprunt, ça fait 5 ans qu’il varie entre 0,04% et 1,1%. Les erreurs les plus souvent observées dans le calcul du TEG concernent les cas où celui-ci n’inclut pas tous les frais alors que c’est ce que stipule le Code de la Consommation. En effet, le taux effectif global doit intégrer les frais de dossier ou de courtage ainsi que les frais d’assurance DIIT. D’autre part, ce calcul doit être effectué en ayant pour base l’année calendaire (365 jours) et non une année bancaire (de 360 jours) comme on peut l’observer avec certains établissements. Le dernier type d’irrégularités concernant le calcul du TEG qui se glisse assez souvent dans les contrats est d’ordre légal. Entre autres, le Taux Effectif Global (TEG) se doit d’être défini par période et par an (mois ou semestre) alors que certains établissements le notifient seulement une fois par an.

Summary
Review Date
Reviewed Item
Note
Author Rating
51star1star1star1star1star