Rachat crédit immobilier taux d’intérêts erronés

Publiée le 9 octobre 2017 Par Raphael Durondin Dans rachat pret

Rachat de crédit immobilier à taux d’intérêts erronés

Êtes-vous au courant que plus d’un prêt immobilier sur deux est basé sur des des calculs des taux d’intérêt erronés, qui s’avèrent de fait, sans valeur contractuelle ? Si tel est votre cas, outre le fait de récupérer le trop-perçu, vous êtes aussi en droit de redéfinir un nouveau taux d’intérêt nettement meilleur.

Crédit immobilier renégociation ou rachat ?

 

Vous vous demandez s’il vaut mieux opter pour la renégociation ou bien le rachat de votre prêt immobilier ? Saviez-vous qu’il existe une solution de rachat de crédit ? Le concept n’est pas compliqué : tous vos emprunts sont réunis et cela vous donne la possibilité d’obtenir de meilleures conditions (durée, taux). Les erreurs les plus courantes au niveau du Taux Effectif Global, dit « TEG », concernent les cas où ce dernier n’inclut pas l’ensemble des coûts comme le stipule cependant l’article R313-1 du Code de la Consommation.

En effet, il faut que le taux effectif global intègre les frais d’assurance DIIT (Décès, Invalidité, Incapacité de Travail) ainsi que les frais de dossier ou de courtage. Par ailleurs, ce calcul doit être effectué en ayant pour base l’année calendaire (365 jours) et non l’année bancaire (de 360 jours) comme on peut le constater chez certaines banques. Pour finir, des irrégularités juridiques se retrouvent quelquefois dans les contrats. Entre autres, le Taux Effectif Global doit être indiqué par période et par an, or certains établissements le notifient uniquement de manière annuelle.

Rachat de crédit ne pas se faire avoir

 

Un bon conseil : il vaut mieux recourir à des spécialistes pour qu’ils vous épaulent si vous souhaitez effectuer la renégociation du rachat de votre prêt. Si le calcul du Taux Effectif Global (TEG) de votre emprunt immobilier s’avère erroné, vous pouvez porter réclamation auprès de votre banque ou de votre établissement financier. De fait, en cas d’irrégularité avérée concernant le calcul du TEG (Taux Effectif Global), ce n’est plus le taux d’intérêt fixé par votre banque qui s’applique alors mais le Taux d’Intérêt Légal (TIL) décidé par la BDF. L’opération est assurément très avantageuse puisque le Taux d’Intérêt Légal est particulièrement bas, celui-ci évolue entre 0,04% et 1,1% depuis 2010.

Summary
Review Date
Reviewed Item
Notes
Author Rating
41star1star1star1stargray