L'importance de contacter un expert pour racheter votre crédit !

Publiée le 30 mai 2017 Par Charles Olivier Lazzaro Dans rachat pret

Rachat de crédit, l’importance de faire appel à un expert

Pourquoi est-il si important de contacter un expert ?

Un bon conseil : il est vraiment recommandé de recourir à des experts si vous désirez renégocier le rachat de votre crédit ! Une erreur dans le calcul du TEG (Taux Effectif Global) de votre emprunt et vous êtes en droit de le contester auprès de votre banque ou de votre organisme financier. De fait, si une erreur est prouvée quant au calcul du Taux Effectif Global (TEG), ce n’est plus le taux fixé par votre banque ou par votre organisme financier qui s’applique alors mais le TIL, Taux d’Intérêt Légal, statué par la Banque de France. L’opération se révèle évidemment très avantageuse, car le TIL est inférieur aux taux appliqués par les établissements de crédit, ça fait cinq ans que celui-ci oscille entre 0,04% et 1,1%.

Vaut-il mieux opter pour la renégociation ou le rachat de votre emprunt immobilier ?

Faire racheter son crédit immobilier peut s’avérer une formule avantageuse. L’idée est simple : tous vos crédits se retrouvent fusionnés et cela vous donne ainsi l’opportunité de bénéficier de conditions plus intéressantes (taux, durée). Les erreurs les plus fréquentes dans le calcul du TEG (Taux Effectif Global) concernent les cas où il n’inclut pas tous les coûts comme l’impose pourtant l’article R313-1 du Code de la Consommation. Effectivement, il faut que le TEG inclue les frais d’assurance DIIT, les frais de dossier ou de courtage et le coût des garanties (hypothèque ou caution). D’autre part, il faut que le coût total du prêt soit réalisé sur l’année civile (365 jours). Or, certains établissements se servent de l’année bancaire (de 360 jours).

Les irrégularités légales qui peuvent apparaître,

Enfin, des irrégularités légales se rencontrent parfois dans les contrats. Entre autres, le Taux Effectif Global se doit d’être communiqué par période et annuellement, or certaines banques se contentent de le mentionner de manière annuelle. Saviez-vous que plus d’un emprunt sur deux repose sur un calcul incorrect des taux d’intérêt, qui s’avèrent de fait, sans la moindre valeur d’un point de vue juridique ? Si ça vous concerne, en plus de toucher le trop-perçu, vous pouvez aussi renégocier un nouveau taux beaucoup plus avantageux.

Summary
Review Date
Reviewed Item
Notes
Author Rating
51star1star1star1star1star